Fondé en 2018, ce groupe de n’a pas tardé à défrayer la chronique locale. A chacun de leurs concerts, cet attelage de musiciens venus de tous horizons, fait salle comble. On comprend pourquoi lorsqu’on a la chance d’assister à un de leur concert.

Parlons tout d’abord du chanteur, Greg. Guitariste de  son état, a sans doute été un des moteurs de la création de ce collectif dédié à la recréation du son si distinctif de Dire Straits. Sa voix ressemble à s’y méprendre à celle du célèbre fondateur de ce groupe Londonien, Mark Knopfler, maquée par un son grave et chaleureux qui raconte le parcours d’une vie.

L’autre ingrédient fondamental qui saisit immédiatement à la première écoute  est son unique son de guitare, c’est ici que Patrice Flamain montre tout son talent. Non content de reproduire à la perfection les différentes sonorités utilisés dans le répertoire de Dire Straits, il reproduit le toucher et la sensualité du jeu de Mark Knopfler à la perfection.

S’ajoute à cela des musiciens remarquables à la batterie, à la basse et au clavier, qui tous chantent. Chris, fait partie de ses rares batteurs capables de s’adapter à tous les styles de jeu, du jazz à la funk en passant par le métal et le rock. On reconnait un grand batteur à son aptitude à servir la musique avec parfois cette simplicité nécessaire à la mise en valeur d’un titre et d’autre fois, sachant déployer la complexité discrète d’un track très travaillé.

Laurent, à la basse est un guitariste-chanteur au départ qui a longtemps été sous le feux de la rampe et qui a trouvé dans le jeu de basse l’occasion de servir la musique autrement, plus discrètement peut-être,  tout en étant au cœur de ce qui fait  véritablement vibrer un morceau.

Batteur et bassiste forme ainsi une équipe d’une efficacité redoutable avec ce même amour de la mise en valeur du titre, loin de l’esbroufe tricotante des virtuoses servant leur ego avant la musique. Enfin, Fabrice, le clavier du groupe, apporte quant à lui, une musicalité essentielle, qui dans ce groupe de tribute à Dire Straits pourrait, pour le néophyte, secondaire. Mais le clavier et ses ambiances sonores sont à la musique ce que la lumière est au cinéma. Ce sont elles qui donnent corps aux morceaux, créent l’âme des titres et apportent cette émotion que le spectateur vient chercher dans le spectacle vivant. 

Ce groupe vaut véritablement le détour, tant  pour sa fidélité au son de Dire Straits que pour l’émotion qui se dégage de ses concerts. Si vous voulez retrouver toute la magie du son de Dire Straits, ne ratez pas ce groupe qui devrait rapidement faire parler de lui en France et à l’étranger.

Laurent

Basse, choeurs

Débutant son parcours musical par une formation guitare classique, il s’essayera avec succès au chant dans le groupe Let’s Hybride. 15 années de festivals, concerts, tournées, puis, en 2016, il se met avec Brio à la basse. Ce qui le caractérise, c est son approche musicale, son but n’étant pas de briller, mais de servir la musique, le public et ses amis. Ayant un vrai talent relationnel, il n’a pas son pareil pour galvaniser un groupe de joyeux drilles autour d un projet musical. En deux mots, Un bassiste Humaniste.

Greg

Guitare, chant

Guitariste depuis 1988, influencé par Dire Straits, Pink Floyd, Supertramp, Genesis... et Sepultura, Metallica, Testament et Coroner ! A arrêté d'écouter la radio en 1989. Fondu de son et très exigeant, peut passer 20mn à régler l'attaque d'un compresseur ou la courbe d'un equaliseur. Attaché à reproduire chaque intonation du chant de Mark Knopfler pour en restituer l'intention originelle.

Chris

Batterie

Passionné par la musique depuis son enfance ,c'est au travers des disques de ses parents Kool and the gang, earth wind and fire, Michael Jackson, Dire Straits ,Genesis que Christopher se forge une culture musicale. C'est à ses 15 ans qu'il décide de passer d'auditeur à musicien, équipé de baguettes et d'un prof de batterie il voyagera à travers les styles allant du jazz Herbie Hancock, Al Jarreau au metal Korn,Kill switch engage, Slipknot. Après un parcours en Musicologie à Paris 8 suivi d'une formation à l'école des musiciens Atla, Christopher devient professeur de batterie en plus de participer à différents formation rock, pop, Blues. C'est avec grand plaisir que Chris revit avec vous et partage les plus grands tubes de Dire Straits, des plus populaires aux plus intimes.

Patrice

Guitare

Guitariste autodidacte de 47 ans. Patrice a commencé la guitare à l’âge de 19 ans, avec comme premières influences majeures ; Santana, David Gilmour, Gary Moore, bien sûr Mark Knopfler de Dire Straits, Stevie Ray Vaughan, mais aussi Patrick Rondat, steve Vai, et le Jazz manouche de Django Reinhardt. Sa quête est de faire sonner sa guitare avec des phrases chantantes, l’idée étant de raconter une histoire avec des sentiments.

Fabrice

Claviers, choeurs

De formation piano classique, se met dès les années 80 à la recherche de nouveaux timbres électroniques en utilisant les nouvelles technologies digitales, tout en collaborant à de nombreux projets musicaux (installations électro-acoustiques, groupes de rock, piano bar…). Études en informatique musicale à l’université de Paris 8 et à l’IRCAM, création de logiciels MIDI, il connait tout de l’intérieur des machines. Remercie Jacques Higelin de lui avoir montré que le piano pouvait être un instrument rock. Influences de pop/funk/rock/métal des années 60 à nos jours : de Bill Haley aux Foo Fighters en passant par Genesis, Sly & the Family Stone, Bowie, Deep Purple, The Stranglers…

Fermer le menu